Rechercher
  • Le FIFA

L'HALLOWEEN DU FIFA : 5 FILMS D’HORREUR À VOIR

English below


Pour cette fin de semaine marquée par les célébrations d’Halloween, Le FIFA vous a concocté une sélection spéciale de films alliant art et d’horreur. Le musée incarnant un lieu emblématique pour de nombreux films d’épouvante, il est souvent associé au septième art et est au coeur de la programmation que nous vous proposons.


1. Chantage (Blackmail) de Alfred Hitchcock (1929)



Synopsis

Frank (John Longden), un inspecteur de police, se dispute avec sa fiancée, Alice (Anny Ondra). A la suite de cette querelle, la jeune femme accepte de suivre un jeune peintre dans son atelier. Les manières de gentleman de l'artiste font bientôt place à la violence et, alors qu'il tente de la violer, elle le poignarde. Bien qu'elle ait effacé les traces de son passage, un homme la surprend et décide de la faire chanter.


Premier film parlant d’Alfred Hitchcock, plusieurs séquences emblématiques du film se situent au British Museum dans la salle de lecture ronde (relocalisée en 1997) et met en valeur ses espaces d'exposition. Le point d’orgue du film se déroule sur le dôme du musée où le maître-chanteur, échappant à la police, se tue à travers le panneau vitré du dôme. A titre d’anecdote, le musée était trop sombre pour filmer plusieurs des séquences. Le réalisateur a donc choisi de filmer l'action dans un studio avec des transparents, en toile de fond.


2. L’art de tuer (Velvet Buzzsaw) de Dan Gilroy (2019)





Avec Jack Gyllenhaal, Zawe Ashton, Tom Sturridge et Toni Collette


Synopsis

Velvet Buzzsaw est le dernier opus d'une série de contes étranges qui mettent de l’avant des personnalités outrancières dans un univers sous haute tension. Au cœur de ce film d’horreur-satire, on retrouve le critique d'art Morf Vandewalt (Jake Gyllenhaal), le galeriste Rhodora Haze (Rene Russo) et le conservateur-conseiller Gretchen (Toni Collette) qui luttent avec les affres de leurs égos respectifs alors qu’ils prétendent à une collection de peintures capables de terroriser quiconque qui essaierait d'en tirer de juteux profits.


Velvet Buzzsaw offre une incursion inusitée au milieu de l'art contemporain. Il a été présenté en première au Festival du film de Sundance en 2019.


3. Masques de cire (Mystery Of The Wax Museum) de Michael Curtiz (1933)



Synopsis

Ivan Igor (Lionel Atwill) est le sculpteur d'un célèbre musée de cire à Londres. Lorsque son partenaire, Joe Worth (Edwin Maxwell) brûle le musée pour récupérer l’argent de l’assurance, Igor reste piégé à l'intérieur. Des années plus tard, Worth réapparaît à New York en tant que conservateur d'un nouveau musée de cire, et se targue de posséder des statues incroyablement réalistes.


Cependant, lorsque le mannequin Joan Gale (Monica Bannister) disparaît, la journaliste Florence Dempsey (Glenda Farrell) suit les indices du musée d'Igor et découvre un terrible secret.


Faits sur le film :

Toutes les figures de cire du musée sont interprétés par des acteur·rice·s immobiles.

Le film était considéré comme égaré de 1946 à 1969, avant qu'une copie soit retrouvée dans les archives de Jack Warner.


4. Color me blood red de Herschell Gordon Lewis (1965)



Avec Gordon Oas-Heim, Candi Conder, Elyn Warner et Pat Lee


Synopsis :

Lors de l'ouverture de sa galerie d'art, un artiste excentrique est critiqué pour ne pas utiliser la bonne palette de couleurs dans ses tableaux. Vexé, il décide alors de commettre des crimes atroces afin d’obtenir la couleur rouge parfaite.












5. Le syndrome de Stendhal (The Stendhal Syndrome) de Dario Argento (1995)



Synopsis :

L’actrice Asia Argento (et fille du réalisateur italien Dario Argento) joue le rôle d’une inspectrice souffrant d’une maladie qui lui provoque des troubles psychosomatiques chaque fois qu’elle est exposée à des œuvres d’art. Elle deviendra alors la proie d’un dangereux maniaque sexuel (Thomas Kretschmann).


Pour ce film, il est à souligner que le réalisateur a reçu l'autorisation de filmer à l'intérieur de la célèbre Galerie des Offices à Florence, rare privilège.


FIFA HALLOWEEN: 5 HORROR MOVIES TO WATCH


Enjoy your weekend of Halloween celebrations with FIFA’s special selection of films combining art and horror. The museum is an emblematic location for many horror films, and is often associated with the seventh art. Thus, it is one of the spotlights of the programming we offer you.


1. Blackmail by Alfred Hitchcock (1929)




Synopsis:

Alice White, detective Frank Webber's girlfriend, is invited by an artist to visit his studio. The man tries to rape Alice and she kills him with a knife to defend herself. A criminal sees the murder and he keeps the lady's glove from the crime scene in order to blackmail her. Frank is assigned to the murder case.


Alfred Hitchcock ‘s first sound film is also the first of his movies to contain a climactic set-piece at a famous landmark. The drama comes to a head with a pursuit through the British Museum, including its round reading room (relocated in 1997) and its echoing exhibition spaces, before a nail-biting ascent up onto the domed roof of the library, with the cornered blackmailer shown in silhouette against the sky. In reality, it was too dark to film these sequences in the museum, so Hitchcock shot the action in a studio with transparencies as backdrops.


2. Velvet Buzzsaw by Dan Gilroy (2019)




With Jake Gyllenhaal, Zawe Ashton, Tom Sturridge and Toni Collette

Synopsis:

Dan Gilroy's latest in a line of eerie tales that reflect exaggerated personalities in a high pressure environment is Velvet Buzzsaw. The horror-satire follows art critic Morf Vandewalt (Jake Gyllenhaal), gallery owner Rhodora Haze (Rene Russo), and curator/advisor Gretchen (Toni Collette) as they wrestle with the consequences of their respective egos when they claim a collection of paintings that terrorize anyone who tries to profit from them.


Velvet Buzzsaw revels in the exclusivity of the contemporary art community. It premiered at the 2019 Sundance Film Festival.


3. Mystery Of The Wax Museum by Michael Curtiz (1933)




Synopsis:

Ivan Igor (Lionel Atwill) is the sculptor at a famous wax museum in London. When his partner, Joe Worth (Edwin Maxwell), burns down the museum for the insurance money, Igor is trapped inside. Years later he re-emerges in New York as the curator of a new wax museum, which boasts incredibly lifelike statues.


When model Joan Gale (Monica Bannister) goes missing, however, reporter Florence Dempsey (Glenda Farrell) follows the clues to Igor's museum, where she discovers a terrible secret.


About the film:

  • All the wax figures in the museum are interpreted by motionless actors.

  • The film was considered lost from 1946 to 1969, before a copy was found in Jack Warner's archives.

4. Color me blood red by Herschell Gordon Lewis (1965)


With Gordon Oas-Heim, Candi Conder, Elyn Warner and Pat Lee


Synopsis :

Directed by pioneer of excess Herschell Gordon Lewis, Color Me Blood Red employs Lewis's usual low-rent approach to tell the story of an obsessed artist who is driven to commit atrocities in order to obtain the vivid red colors he needs for his paintings.












5. The Stendhal Syndrome by Dario Argento (1995)



Synopsis:

Asia Argento plays a police officer who suffers from the titular disease, a real psychosomatic disorder that causes her to become confused, dizzy, and even suffer hallucinations when exposed to works of art. She will then become the prey of a serial predator (Thomas Kretschmann).


Argento received permission to film inside the famous Uffizi Gallery in Florence for part of the movie.




  • Instagram - Black Circle

©2020 by Le Festival International du Film sur l'Art